Comment l’Ecole des Métiers de l’Environnement aide à l’action et l’implication ?

L’EME s’implique

L’environnement : un domaine qui demande d’agir sur le terrain et s’engager !

Pour être acteur de l’environnement, une formation solide s’impose en génie des procédés, sur les ressources et les procédés de dépollution, les outils du développement durable, le management de l’environnement, l’écologie industrielle et l’économie circulaire… autant de sujets traités avec les élèves.
Mais pour être acteur de l’environnement, il faut aussi s’intégrer dans le monde professionnel, dans la société civile, pour comprendre les modes de fonctionnement, identifier les façons d’agir qui seront rapidement opérationnelles en s’adaptant à un contexte spécifique.
Pour que les élèves puissent mettre leurs compétences au service des territoires, il faut que l’Ecole leur permette d’aller sur le terrain pour leur montrer la voie de l’implication et de l’engagement, pour qu’ils comprennent qu’ils sont eux-mêmes des éléments d’un système complexe et que chacun a un rôle majeur

Les étudiants sortent

L’Ecole propose aux élèves de s’impliquer individuellement et collectivement à la mesure de leur projet professionnel, et suivant des échelles qui peuvent être progressives. L’Ecole des métiers de l environnement les accompagnent dans chacun des projets qu’ils enregistrent sur leur « portfolio », témoignage individuel de la diversité des actions de chacun :

  • Prendre l’initiative d’une visite de site, d’un salon professionnel pour faire des rencontres et engager des discussions sur le sens des activités, sur la prise en compte des enjeux environnementaux dans le travail quotidien.
  • Contribuer – avec leur classe et encadrés par des enseignants – à l’organisation de manifestations locales dont le salon Ille et Bio, à des évènements comme la Pluie et le beau temps en septembre 2015, mais aussi le Festival des Sciences chaque année. Au niveau national il s’agit par exemple d’être actif aux côtés des organisateurs du salon Produrable.
  • Savoir sensibiliser tous les publics aux problématiques environnementales, trouver les angles qui vont motiver chacun en puisant dans le quotidien. Le téléphone portable et son analyse du cycle de vie ouvre à ce titre des échanges sur des sujets d’une variété sans limite.• Avec les associations estudiantines, trouver de nouvelles voies d’échanges, à l’image de la participation de l’association éco-challenge à un « Téléthon propre » à Noyal sur Vilaine en décembre 2016.

Enfin, l’Ecole propose aux élèves de se mobiliser aux côtés de professionnels pour montrer leur détermination à faire bouger les choses : la COP21 à Paris a montré un premier intérêt pour ces contextes internationaux d’échanges, et a initié une dynamique pour non seulement suivre mais être acteurs des réunions internationales !

  • 6 élèves ont participé au Mediterranean Youth Climate Forum à Tanger en juillet 2016 et se sont engagés dans des réseaux de jeunes pour mettre en commun des outils de sensibilisation aux changements climatiques.
  • Ces 6 élèves ont enchaîné sur la MedCOP, toujours au Maroc, Conférence des parties méditerranéennes, préparatoire à la COP22

Deux groupes de huit élèves se succèdent à la COP22 aux côtés de partenaires de premier plan :

– Sur le pavillon du Club France Développement Durable, pour des animations et une présentation de l’Ecole sur le stand commun
– Avec Art of Change pour faire visiter la ville de Marrakech sous l’angle des problématiques climat
– Avec l’artiste Yann Toma pour une co-production Ouest-lumières EME : une œuvre monumentale autour des jardins de la Menara pour redire l’importance de l’eau, de l’énergie, des jeunes… YEW – Youth Energy Water réunira des jeunes autour de chants et d’illumination pour que chacun prenne du recul et ait envie de préserver les ressources de notre planète.

Pour s’inscrire dans la durée, les élèves se sont constitués en association « Cop TROTTER by EME » ; ils prendront ainsi des relais pour aller se construire lors de ces réunions internationales et trouver la place qui correspondra à leur projet professionnel : la Sicile à l’été 2016, Berlin pour la COP 23 en 2017…

cop_trotter
Visitez le site facebook des Cop TROTTER by EME

…Les parties prenantes entrent

L’EME se doit d’agir comme une caisse de résonance aux actions menées par les élèves.

Des évènements récurrents se mettent en place : Festival des sciences, semaine du Développement durable, … sont autant d’occasions de partenariats.

La première « COPinEME » permettra aux élèves présents à l’Ecole de partager en direct avec leurs camarades sur place pour la COP22. Ce sera l’occasion de manifestations variées à l’attention de publics différents : après une préparation minutieuse avec les enseignants, les élèves de l’EME accueillent toutes ses parties prenantes pour engager des dialogues et faciliter la compréhension des sujets par tous :

  • Accueil par des élèves Bachelor de classe de collégien et de lycéens : qu’est-ce qu’une « COP », ateliers interactifs, parcours développement durable : autant d’animations à découvrir pour découvrir…
  • Echanges avec les entreprises en partenariat avec Bretagne éco-entreprises, Créativ, le cluster éco-origin…
  • Conférences et tables rondes avec des experts sur l’Océan, l’homme, le plancton… sur le scénario énergétique Négawatt
  • Projection de films et débats…

Télécharger le programme de la COPinEME de novembre 2016