A propos de UniLaSalle Rennes - EME

A propos de UniLaSalle Rennes – EME

Le fonctionnement et la situation de UniLaSalle Rennes – EME

Créée en 1992, l’Ecole des Métiers de l’Environnement est spécialisée en Développement durable et environnement. L’Ecole,  association loi 1901 est un Etablissement d’Enseignement Supérieur Privé d’Intérêt Général reconnu par l’Etat (EESPIG). Cette reconnaissance a pour but d’instaurer une équité de fonctionnement entre l’enseignement public et privé. L’EME a rejoint l’Institut Polytechnique UniLaSalle en mars 2018.

UniLaSalle Rennes propose des formations permettant à chacun de trouver le niveau de compétence adapté à ses projets.

Elle forme des Ingénieurs en Génie de l’Environnement – Bac +5. L’Ecole délivre le titre d’ingénieur habilité par la Commission des Titres d’Ingénieur.

Elle propose également :

– un Mastère Spécialisé®  en Economie Circulaire qui permet de comprendre et mettre en œuvre les outils de l’Ecologie Industrielle et de l’Eco-conception. Ce diplôme Bac +6 est accrédité par la Conférence des Grandes Ecoles..

– un Master of Science Sustainable Management & Eco Innovation en coopération avec Rennes School of Business

– un Bachelor Coordinateur en Environnement – Bac +3

L’Etablissement dispose d’un pôle Recherche et Ingénierie, « Cyclann » en lien avec les industries et les laboratoires de recherche sur des études environnementales d’envergure internationale. Cette expertise est mise au service des étudiants de l’EME.

UniLaSalle Rennes – EME est habilité à recevoir des étudiants boursiers de l’enseignement supérieur en Cycle Ingénieur.

Installée sur le Campus de Ker Lann (www.campuskerlann.com), l’EME est au centre d’un pôle scientifique et technologique à quelques minutes de la ville universitaire de Rennes.

Soutenus par la Direction et encadrés par une Chargée de missions Développement durable, les enseignants, les membres du personnel et les étudiants s’investissent dans l’Agenda 21 de l’Ecole afin de constituer un exemple en termes de Développement durable et de Responsabilité sociétale – DD&RS.

Avec ses nombreuses entreprises partenaires, l’Ecole œuvre pour le développement d’une économie plus verte et responsable, constituant une forte source d’emploi pour les élèves qu’elle forme. Dans le cadre du dispositif ERASMUS+, ces derniers ont la possibilité d’effectuer un ou plusieurs semestres d’échanges académiques en intégrant un établissement partenaire de l’EME, à l’étranger, leur permettant ainsi de mieux appréhender les enjeux des métiers de l’environnement à l’échelle internationale et de développer leur niveau de langue.

L’EME est également un lieu d’échanges. De nombreux évènements sont organisés chaque année pour permettre une sensibilisation de la population, des entreprises et de tous les acteurs du territoire au Développement durable et aux projets de l’Ecole : des conférences, des ateliers, des journées techniques se déroulent régulièrement au sein même de l’établissement. Les élèves de l’EME sont avant tout des élèves engagés. Outre des associations étudiantes solidaires telles que Humanit’EME, ou Eco-Challenge, ils se réunissent également autour de l’Agenda 21 de l’Ecole et sont à l’origine de projets porteurs de sens comme COP TROTTER, mobilisé autour des COP et MedCop.

Quelques chiffres

L’évolution des effectifs

L’EME compte de 320 à 350 étudiants par année dont 75% en formation d’Ingénieur en Génie de l’Environnement et 22% en Bachelor Coordinateur Environnement (Bac+3).

graphique

Provenance des étudiants

L’Ecole accueille majoritairement des étudiants titulaires d’un Bac  S (90%) en cycle préparatoire. Les élèves Ingénieur viennent du cycle préparatoire de l’Ecole, de Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles, de cursus universitaires scientifiques dont des DUT. En revanche, les étudiants en Bachelor ont des profils beaucoup plus variés (Bac S, STI2D, STAV, ES.).

Nombre d’offres d’emploi/stage par an

L’Ecole reçoit chaque année plus de 400 offres de stages et d’emplois qu’elle met à disposition de ses étudiants et de ses anciens élèves par l’intermédiaire de la plateforme JOBTEASER.

Agir au service de l’ensemble des parties prenantes de l’association

  • Proposer des formations qui soient les plus favorables aux besoins des élèves.
  • Répondre au mieux aux attentes des entreprises
  • Participer aux politiques mises en œuvre par les territoires
  • Collaborer avec les établissements d’enseignement supérieur et de recherche voisins

Agir dans le cadre de référence que constitue le Développement durable

  • Dans le champ social : favoriser la mixité sociale, adopter des pratiques non discriminatoires, et mettre en œuvre des modalités favorables à l’insertion sociale et respectueuses de la diversité de situation.
  • Dans le champ économique : employer les ressources de façon à garantir l’accessibilité en formation pour le plus grand nombre tout en garantissant la qualité pédagogique.
  • Dans le champ environnemental : mettre en place en interne une politique de prévention et de limitation des impacts sur l’environnement et participer à des opérations collectives de promotion des pratiques respectueuses de l’environnement.

Agir dans l’esprit de la communauté d’intérêt que constituent les parties prenantes de l’Ecole

  • Favoriser la mise en œuvre de relations de partenariats et de coopération de long terme avec d’autres établissements d’enseignement supérieur et de recherche dans une logique de mutualisation et de développement des compétences.
  • Assurer un fonctionnement transparent et confiant de l’association.

Lettre ouverte de Jacques Brégeon, Vice-Président de UniLaSalle.

Jacques Brégeon, Président de l’EME depuis 2008, et Vice-Président de l’Institut Polytechnique UniLaSalle depuis mars 2018 _ date de la fusion avec l’Ecole des métiers de l’environnement _ il a conduit la politique générale de l’établissement pour l’inscrire comme acteur du Développement durable.

« Depuis la création de l’EME, les enjeux de l’environnement se sont confirmés et le Développement durable est maintenant compris comme une véritable politique économique et sociale. Les métiers de la croissance verte se développent, notamment sous l’impulsion de la dynamique engagée par le Grenelle de l’environnement. Une première étude, conduite par le Boston Consulting Groupe, estime ainsi qu’à l’horizon 2020, 600 000 emplois résulteront des investissements publics et privés dans le « verdissement » de l’activité économique. Dans ce contexte, l’EME, du fait de sa vocation et de son savoir-faire, devient un acteur significatif dans les mutations nécessaires : le génie de l’environnement est bien l’une des clés du développement à venir et l’EME se doit d’y contribuer du mieux possible. Cette conviction m’a conduit à accepter la présidence du conseil d’administration de l’EME et la vice-présidence de UniLaSalle, pour guider la politique générale du groupe dans ses différents projets :

· En formation initiale, proposer des parcours centrés sur les métiers de technicien et d’ingénieur spécialistes de l’environnement

· En formation continue, apporter des solutions permettant aux professionnels d’adapter leurs compétences pour mieux intégrer la dimension environnementale de leur activité

· En recherche et développement, offrir un appui aux entreprises dans le cadre de leur politique d’investissement Pour accompagner ces différents projets, l’établissement peut compter sur une équipe motivée, sous la conduite du nouveau directeur de l’école, Geoffroy Belhenniche (depuis mars 2018), ainsi que sur les conseils de l’ensemble des personnalités composant les différentes instances du groupe UniLaSalle. Ensemble, nous saurons amener UniLaSalle Rennes – EME à poursuivre sa vocation au service de l’environnement. »

Jacques Brégeon


L’objectif  « Environnement »  à l’EME

L’EME possède une vocation de précurseur. Depuis 26 ans, l’Ecole est entièrement dédiée à la formation et la recherche dans le domaine de l’Environnement. C’est aussi une vocation d’intérêt général avec un engagement dans des missions de service public, au service des politiques de formation et des politiques de Développement durable.

Les étudiants sortants de l’Ecole ont non seulement des connaissances théoriques et scientifiques, mais aussi les compétences professionnelles adaptées aux emplois visés et relevant d’aspects techniques, économiques, organisationnels, réglementaires,…

L’EME, c’est aussi le progrès, avec un Observatoire de l’Emploi et des métiers de l’environnement qui reste à l’écoute des besoins en termes de compétences, un Conseil de Perfectionnement, un Conseil scientifique et une organisation à même de conduire la démarche de Développement durable et de responsabilité sociétale de l’EME (DD&RS).

a_propos_eme