Rythme de formation

Basée sur le modèle «Executive», la formation se déroule en alternance. Les jours de présence à l’EME sont planifiés en amont, laissant la possibilité d’exercer une activité professionnelle. Le Mastère est proposé en formation continue et en formation initiale sur 12 à 18 mois, avec environ 50 jours de présence à l’EME.

Formation à l’EME

50 journées sur 12 mois

Ecologie industrielle et gestion territoriale de l’environnement : 
84 heures (12 jours)

– Démarche et méthodologie de l’écologie industrielle et territoriale
– Les outils d’analyse systémique et management environnemental
– Ecologie territoriale et systèmes d’acteurs : politiques, acteurs, territoires
– Bilan et analyse en écologie industrielle et territoriale
– Filières de valorisation des ressources
– Economie circulaire et bio-mimétisme
– Exemples d’application dans les territoires portuaires

Projet d’éco-innovation – étude de cas (par groupe) : 
96 heures (14 jours)

– Gestion et conduite de projet
– Projet ou étude de cas

Nature, enjeux et champs de l’éco-innovation :
35 heures (5 jours)

– Les enjeux de l’éco-innovation
– Nature, cibles, champs et acteurs de l’éco-innovation
– Le territoire, milieu innovateur

 

Éco-efficience et évaluation environnementale :

84 heures (12 jours)

– Évaluation environnementale : des indicateurs aux outils
– Concept d’Analyse de Cycle de Vie (ACV) et applications
– Démarche et méthodologie de l’éco-conception
– De l’éco-conception à l’éco-innovation
– Technologies propres et intensification énergétique des procédés
– Eco-design industriel
– Exemple d’un projet d’éco-conception

Innovation, entrepreneuriat et management : 
49 heures (7 jours)

– Management de projet éco-innovant
– Responsabilité sociale et environnementale
– Intelligence économique et innovation
– Sociologie de l’innovation
– Favoriser et soutenir l’éco-innovation
– Formes d’entrepreneuriat

Téléchargez le programme détaillé de la formation Mastère Spécialisé :


Thèse professionnelle

4 à 6 mois en situation professionnelle

Le travail de thèse professionnelle peut démarrer dès la rentrée si le projet est cadré, il devra à terme s’appuyer sur 4 à 6 mois de situation professionnelle. Pour les salariés, la thèse peut démarrer après l’année d’enseignement si le rythme professionnel ne permet pas de dégager suffisamment de temps : ainsi la formation durera 18 mois.

La thèse donne lieu à un travail de réflexion écrit et à une soutenance orale devant un jury.

A l’issue de la formation, lorsque l’élève a satisfait l’ensemble des exigences, l’Ecole des Métiers de l’Environnement délivre le diplôme de Mastère Spécialisé, accrédité par la Conférence des Grandes Ecoles.