AFITE : réunion de la Commission « Compétences, Métiers, Formations »

formation environnement

L’enseignement supérieur doit être un moteur dans les mutations à venir. Lors de cette réunion, L’EME, en la personne de Mme Ricordel, souhaite apporter son champ d’expertise dans l’analyse des compétences attendues des professionnels notamment selon 2 axes :

  • La Transition à la fois Ecologique, Energétique et Numérique (TEEN) a donné une nouvelle dimension aux actions de l’Ecole déjà vouée à la transversalité par la nature de l’environnement.
  • L’économie circulaire (qui met la valorisation et le recyclage à chaque étape du cycle de vie selon une logique Cradle to cradle) ce qui implique que les experts Environnement devront être appelés dès la conception puis à chaque étape : production, transport, utilisation, re-use, valorisation, traitement jusqu’à épuisement de façon que la notion de déchet s’efface devant celle ressource. L’économie circulaire est l’une des avancées la plus intéressante pour optimiser les ressources et concrétiser les enjeux des transitions. Les acteurs vont devoir développer des compétences complémentaires en prenant plus en compte la mobilité, le territoire, les biotraitements.

Au quotidien, l’équipe pédagogique de l’EME forme les élèves avec le souci permanent de conformité et d’actualisation des outils pédagogiques. Avec l’aide de l’AFITE et de ses membres, il semble indispensable aujourd’hui de conduire les élèves bachelor et ingénieur sur la voie de la transition. Pour cela, de nouveaux processus sont utilisés dans les programmes : pédagogie par projet, TICE, MOOC, formation-action et compétences collectives.

 

ACTU AFITE
L’Économie circulaire : quels impacts sur les métiers et compétences ?
La montée en puissance de l’économie circulaire impacte tous les secteurs de l’industrie, les éco-entreprises, les services, ainsi que les territoires, avec pour conséquence, des évolutions prévisibles sur les métiers, les compétences et les formations associées.
L’AFITE vous invite à participer à la réunion qu’elle organise le 26 avril prochain pour débattre de ce sujet autour du nouveau vice-président de la Commission « Métiers », Philippe Schiesser, Directeur d’Ecoeff Lab, Professeur Associé en économie circulaire à l’Université de Cergy-Pontoise et co-président de l’association pour l’écodesign et l’économie circulaire (APEDEC).
A l’issue de ces discussions, Catherine Ricordel, Enseignante-chercheure à l’École des Métiers de l’Environnement (EME), qui succède à Gérard Huillery à la présidence de la Commission « Métiers », fera un point sur le programme de travail de la Commission.
Deux axes de travail sont prévus pour 2017 : le premier porte sur les métiers de l’économie circulaire et le second sur l’évolution des métiers et des compétences dans le cadre des transitions (écologique, énergétique, numérique). Ce second thème pourrait donner lieu à la publication de fiches métiers (nouveaux ou en transition) décrivant l’évolution de l’activité en fonction de l’émergence des transitions…
Notons également que la Commission « Métiers » souhaite proposer, lors du salon World Efficiency (16-19 octobre 2017) un atelier qui aborderait cette thématique à l’échelle européenne, ainsi qu’un colloque en partenariat avec le Ministère de l’Environnement et l’ADEME en fin d’année.